Coffre gothique ancien de XIV et XV ème siècle

coffre gothique ancienDiverses solutions ont été trouvées aux joints apparents, il était possible d’utiliser uniquement une planche ce qui était adopté par les huchiers au XV ème et XVI ème siècle. En revanche, cela a imposé la disposition des planches de grande dimension vendu généralement avec un prix accru ceci que ce procédé est applicable uniquement aux meubles de luxe.
A cette époque, on a reconnu une évolution dans les meubles avec l’apparition des meubles à boiseries et à panneaux.
Nous donnons l’exemple de coffre gothique qui était conçu de montants et de traverses caractérisés par l’épaisseur ainsi que leur assemblage à tenons et à mortaises et englobant ainsi des panneaux de bois.
L’usage de ces panneaux de bois a autant d’avantages à citer : la minimisation des charges pour le bois, les panneaux sont aptes à supporter les différences de chaleur ou d’humidité de plus que les panneaux se trouvent en isolation des bâtiments ce qui signifient une protection contre les chocs, le point le plus important pour les coffres gothiques est sa légèreté par rapport aux coffres des autres styles puisqu’ils devaient être mobiles au XV ème siècle.
A présent, il y a plusieurs coffres gothiques mais en grande partie sont de l’imitation puisque à l’époque de XV ème siècle, il y avait une demande assez accentuée pour s’aligner au style de cathédrale.
En similitude rapprochée de l’architecture ogivale, la décoration gothique a essayé de revoir les fenestrages des cathédrales gothiques et les huchiers ne cessent de compliquer la décoration sans s’en rendre compte. A cette époque, on constaté une multitude d’ogives éblouissantes prenant la forme de courbes et contre courbes, entourant les rosaces et les quatre feuilles tout en s’achevant avec des galbes lourds et de clochetons.
Par ailleurs, il faut noter la présence d’un autre motif dominant sur les cotés des coffres et des chaises connu sous le nom de « à parchemin plissé à drapperie » ou « à serviettes repliées ». Ce décor remonte à l’usage des peaux adoptées sur les meubles de l’ère précédent, on parle de cuir qui se contracte et se replie sur lui-même dès qu’il soit à sec cela a bien inspiré les huchiers pour reproduire cette allure en sculpture. Notons que le parchemin plié était un déco usé par les huchiers de XV ème siècle pour les meubles ordinaires ou pour des parties n’ayant pas une vraie valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *