Comment rempailler une chaise ?

rempailler une chaiseLa paille est une matière chaleureuse et souple qui octroient plus de séduction à vos chaises paillées, soyez assez vigilent que vos chaises soient bien garnies de paille.
Soyez rassuré quand vous constatez des traces sur le fond de vos chaises. Il est possible de visualiser une ancienne chaise avec dossier à barreaux, similaire à celle de la cuisine rouge avec un fond manque, a connu de garniture de paille.
Les pieds de devant des chaises paillées sont écartés le fond en hauteur de certaines millimètres afin de garder les brins écartés aux angles alors que le cadre se biseaute en interne en vue de simplifier le tressage.
Disponible en bobines de brins fins et épais, la paille impose la présence de l’aiguille à rempailler si non vous optez pour l’aiguille courbe de tapissier.
Dans tous les cas, le chas est censé doter de largeur avec l’arrondissement du bout. Le rembourrage est à pousser par le biais de la cuillère en bois ou du couteau à papier, usez des brins minces et consolidés. Avant d’employer la paille, il faut le mouiller et une fois qu’elle soit sèche vous le tendez sur le cadre.
Afin de mouiller la paille, vous coulez le fond d’eau dans la baignoire et mettez en place la paille à plat et la couvrir d’un poids pour quelques instants.
Il ne faut jamais plier la paille puisqu’elle se casse facilement et une fois que vous la sortez de l’eau, vous la laissez enveloppée dans une serviette pour une nuit.
La première étape à faire pour le rempaillage est de prendre un brin épais et un brin fin afin de tirer le coté effilé de chaque brin ce qui va aboutir à la sélection des fibres délicates et par la suite, vous procédez par des frottements doux du bout mince jusqu’au bout large. Avec de la ficelle, vous faites des nœuds entre le bout effilé avec le bout large au cadre.
Vous faites enrouler les deux brins dans le but d’avoir une « corde » lisse que vous passez au périmètre du cadre et des pieds inversement au sens des aiguilles d’une montre. Par la suite, vous faites enrouler les longueurs de brins visibles sur le dessus. Une fois que vous atteignez la fin d’un brin, vous faites le nœud de nouveaux brins en procédant de la même manière tout en veillant à ce que ces nœuds soient placés aux coins ou en dessous du siège de votre chaise.
Comme résultat, vous aurez 4 « poches » constituées des cotés de dessus et de dessous du tressage. Ces parties évidées sont à rembourrer de déchets (paille sèche et fibres sélectionnées) en utilisant le manche de la cuillère pour constituer une garniture rebondie.
Achevez l’empaillage en atteignant une largeur comprise entre 5 à 7,5 cm sur le périmètre du cadre et il faut lui laisser un jour entier pour qu’il soit à sec. Après avoir parfaitement serré les brins contre eux, vous continuer le rempaillage et en atteignant le milieu, vous aurez du mal à rembourrer donc utilisez les interstices afin de pousser la paille et vous tressez en sa partie supérieure et basse avec un aiguffle.
Ne paniquez pas si vous n’avez pas un format carré pour le siège de votre chaise, le croisement des derniers brins en 8 au milieu créera un bon effet.
Finalement, vous faites le dernier enroulage à l’aiguille et vous faites le nœud des deux brins en face en dessous de la chaise, n’oubliez pas rendre le tout bien net en faisant rentrer les nœuds et les brins de rembourrage qui s’échappent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.