Le mobilier des XIVe et XVe siècles

A partir de Moyen Age, on constatait la transformation de mode de vie en sédentaire encourageant ainsi le progrès du mobilier. A cette époque, la présence de meubles demeure assez minime même dans les grandes et prestigieuses familles (la chaire, le banc et le lit sont les meubles qu’ils possèdent) mais en général, toute maison dispose d’un coffre.

Le coffre de XIV ème siècle

A partir de XIV ème siècle, on remarquait la métamorphose du coffre de telle sorte à ce qu’on trouvait plus des coffres originaux même dans les collections publiques.
Un grand nombre de meubles ont été sujet de changement suite à des réparations anciennes ou nouvelles malgré qu’il y ait des pièces complètes et autres incomplètes mais l’historien du mobilier de tirer des conclusions précises sur ce volet.
A titre d’exemple, on trouve au Musée de Cluny un coffre réputé sous le nom de Coffre du Pas Saladin qui remonte de XIV ème siècle. On constate sur ce coffre que le volet de l’authenticité était apparent que sur quelques parties mais il reflète un niveau crucial dans le progrès de procédé de coffre tout particulièrement le coffre à pentures.
Dépassant les caractéristiques d’un simple charpentier, le huchier du XIV ème siècle est doté d’un grand nombre d’outils servaient jusqu’à l’époque du machinisme mais également il peut utiliser des assemblages robustes et compliqués telle la queue d’aronde. Ainsi, on conclu que le coffre est devenu un objet de décoration à adopter chose que les artisans ont tenu en compte en essayant de bien choisir le bois au lieu de se baser uniquement sur les madriers de bois brut pour s’oser sur le bois spécial au XIV ème siècle.

Tout de même, le coffre de cette époque reflète quelques défauts comme sa lourdeur sans oublier que les ais de bois se sont disjoints sur le bord et masquent la décoration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.